Le rachat de crédit est intéressant pour diverses raisons :

  • diminution des mensualités
  • possibilité d'obtenir une trésorerie (plus ou moins importante, selon votre demande)
  • mettre en place des projets
  • financer en même temps des travaux
  • sortir d’une situation de fichage (FICP) pour les propriétaires.

L’agence d'un courtier et les société de courtage sont présents sur ce marché pour vous aider.

Diminuer ses mensualités avec un rachat de crédit

En matière d'impôt sur le revenus, si vous estimez que votre impôt sur le revenu-prélèvements sociaux sera inférieur à celui de l’année précédente, vous pouvez décider de réduire le montant de vos acomptes ou de vos prélèvements mensuels. Le montant de chacun des acomptes peut être réduit à condition qu’il reste au moins égal au 1/3 du montant total de votre impôt sur le revenu dû en 2016.


De même si vous souhaitez réduire le montant de vos mensualités de crédit, vous pouvez renégocier vos différents crédits et les regrouper en un seul, avec un meilleur taux et une durée plus longue. Vous réduirez ainsi vos mensualités.

La diminution des mensualités permet par exemple :

  • d'anticiper une possible baisse de revenus :
    1. passage à la retraite
    2. temps partiel prévisible,
    3. baisse de commissions...
  • d'anticiper une période financièrement limite en surendettement.

La diminution de l'échéance allonge souvent la durée de remboursement du crédit et augmente donc le coût global du crédit.

Le rachat de crédit, un second souffle pour votre trésorerie

Une bouffée d’oxygène est souvent la bienvenue dans une situation délicate financièrement. Le rachat de crédits avec trésorerie proposé par les six banques en France et dont Credimedia a les mandats devrait sauver la mise de bon nombre de ménages malmenés par la crise. Il s’adresse à des particuliers rencontrant des difficultés de trésorerie conjoncturelles et non structurelles.

Pour les ménages endettés et en attente des fonds, cette restructuration de crédits avec une trésorerie permet :

  • d’honorer les traites en retard
  • de disposer d’une petite sécurité pour faire face aux problèmes de trésorerie
  • de retrouver le sommeil.

Il apparaît clairement que ces modes de financement innovants que sont les regroupements de crédit ne sont pas suffisamment utilisés par les ménages et que le manque de trésorerie constitue un frein à des travaux pourtant très rentables à moyen et long terme.

Une option pour financer des travaux

De même que l'éco-prêt à taux zéro permet de financer ses travaux de rénovation énergétique, le fait de dégager une trésorerie grâce à un rachat de crédits, permet aussi de financer des travaux d'économie d'énergie (énergie que l'on ne consomme pas et qui permet de dégager des économies).


Si lors de l'acquisition de son habitation on n'a pas prévu les travaux et l'on n'a donc pas eu un financement global, il est tentant de les réaliser après, en contractant des crédits et prêts personnels mais souvent c'est au détriment de son endettement. Il est préférable alors de restructurer ses différents prêts et d'y adjoindre une trésorerie pour financer les travaux.


Parfois, rénover son logement est une nécessité. C'est le cas avec une facture énergétique qui explose, une isolation défaillante, la naissance d’un enfant… Se lancer dans des travaux de rénovation nécessite une trésorerie souvent très importante, difficile à financer quand on est déja au maximum d'un endettement raisonnable.

C’est aussi le cas pour des travaux d’embellissement – construction d’une piscine, de clôtures ou l'achat d’une véranda. Le réflexe consiste à contracter un prêt personnel, proposé par la plupart des banques et établissements de prêt à la consommation et affecté aux travaux. Une autre option peut se révéler plus intéressante, c'est le rachat de prêts incluant le financement de ses projets de travaux.
     

Qu'est-ce qu'une situation de fichage (FICP) ?

Comment savoir si on est fiché : Banque de France, FICP, FCC, interdit bancaire pour carte ou chèque impayés ? Par la consultation du fichier de la Banque de France. Plusieurs causes peuvent vous y faire inscrire par votre banque :

  • celle-ci vous inscrit sur ce fichier lors d’incidents de paiements.
  • soit pour une interdiction bancaire. Cette dernière entraîne l’impossibilité de payer par chèque
  • soit sur Le fichier des incidents de remboursement de crédit, pour prévenir, et éviter qu’un consommateur non averti ne se retrouve en situation de surendettement par une accumulation d'autres prêts.

Les particuliers peuvent s’auto-ficher, en déposant un dossier de surendettement à la Banque de France.

Sortir d'une situation de fichage grâce à un rachat de crédit

Cela ne peut se faire que pour les propriétaires offrant une garantie hypothécaire en premier rang.

Credimedia propose ce genre d'opérations grâce aux produits et mandats des banques partenaires.

Comment optimiser mon dossier ?

Le rachat de crédit est facile lorsqu'il est bien présenté, bien étayé et bien sûr qu'il rentre dans les critères de recevabilité, ce qui suppose le bon choix de son intermédiaire !

Est-il facilement accepté ? Rien n'est moins sûr car les banques spécialisées en regroupement de crédits sont vigilantes et font passer un scoring très ciblé (une sorte de filtre très serré), les demandes de restructuration sont délicates et l'intermédiation d'un Mandataire de Banques Non Exclusif est très souvent indispensables.

Le rachat de crédit facile est possible avec un courtier expérimenté et s'obtient en présentant des justificatifs sur la situation financière et surtout avec une lettre d'accompagnement détaillée pour expliquer les causes de son endettement.

Sans engagement

Vous pouvez demander un conseil ou une demande de constitution de dossier à l'un de nos analystes en toute tranquilité car vous êtes totalement libre de choisir de vous engager ou pas. C'est vous qui décidez !

Vous souhaitez que votre interlocuteur soit un véritable professionnel du rachat de crédits. Vous aimeriez bénéficier de frais de mandats raisonnables grâce à une convention d'intermédiation. Faites confiance à Credimedia !